Association Ny Aina

La cantine aujourd’hui

vendredi 3 mai 2013

Origine

En février 2008 le cyclone Ivan cause d’importants dégâts à Madagascar ; les parents d’élèves de l’école primaire publique Sabotsikely se cotisent et font marcher une cantine où les élèves prennent un repas par semaine : le lundi les CP, le mardi les CE1, etc. le gouvernement malgache attribue une subvention annuelle de 35 centimes d’euro par élève qui sera renouvelée l’année suivante puis supprimée

JPEG - 705.1 ko
Les parents d’élèves

Entre temps, la directrice de l’école avait alerté quelques amis qui décident de fonder une association pour assurer le bon fonctionnement de la cantine. Le temps d’effectuer les démarches, les premières livraisons ont commencé fin novembre 2009.

Fonctionnement

Il y a un seul fournisseur, grossiste en alimentation à Antananarivo. Chaque semaine, Ny Aina passe commande suivant les indications de la directrice de l’école ; en fait la commande est toujours la même,. La livraison se fait le lundi matin, à temps pour la préparation du repas, en présence de la représentante du FRAM (association des parents d’élèves), des cuisinières et de la directrice ; celle-ci reçoit la facture et vérifie sa conformité ; elle remet cette facture à la représentante de Ny Aina qui règle le commerçant par chèque. Le bureau de Ny Aina est informé de chaque acte par la directrice et la représentante qui lui transmet les documents ; il consulte aussi le compte de la banque malgache par Elionet.


Chaque jour, les trois cuisinières recrutées et payées par le FRAM préparent le repas suivant les quantités indiquées par la directrice ; le combustible est fourni par le FRAM.

Nombre de repas

Les personnes qui mangent à la cantine sont : la directrice, les 9 enseignants, le gardien, les 3 cuisinières et les 398 écoliers. Soit en 2012-2013, 412 convives.

La cantine fonctionne 5 jours par semaine pendant 30 semaines, soit 150 jours pour une année scolaire. 61 800 repas sont servis en un an.

la cuisine

Quantité

Ny Aina fournit 175 kg de riz et 75 kg de haricots de quatre variétés chaque semaine 20 l d’huile pour 6 semaines et 25 kg de sel pour 10 semaines ; soit pour un an : 5,25 t de riz,2,25 t de haricots, 100 l d’huile et 75 kg de sel.

Valeur

Les marchandises sont facturées : 63 000 Ar* le sac de 50 kg de riz, 96 750 Ar les 75 kg de haricots (prix différents suivant les variétés), 85 000 Ar les 20 l d’huile et 9 000 Ar les 25 kg de sel, auxquels il faut ajouter chaque semaine 20 000 Ar pour la livraison.

Tous calculs faits, le total des factures s’élève à 10 569 500 Ar pour l’année, soit 3 709 € ; ceci donne une dépense annuelle de 9,32 € par élève.

Repas

En divisant les chiffres précédents par 61 800, on obtient la composition et le prix de chaque repas : 85 g de riz, 36,4 g de haricots, 1,62 ml d’huile et 1,21 g de sel pour 171 Ar soit 6 centimes d’euro.

Ces quantités correspondent à la moitié de la ration quotidienne distribuée par le Programme Alimentaire Mondial dans les régions où sévit la famine. La plupart des enfants de l’école ont chez eux l’occasion de consommer des fruits, des légumes, et parfois de la viande ou du poisson, mais pour les plus pauvres, le repas de la cantine est le principal repas de la journée.

La qualité des aliments livrés à la cantine est la meilleure possible ; le riz, les haricots et le sel sont produits à Madagascar.

Financement

Ny Aina dépense 3 709 € par an pour les aliments.
L’association des parents d’élèves (F.R.A.M.) assure le fonctionnement de la cantine en recrutant et rémunérant les cuisinières et en fournissant le combustible et des oignons ou des tomates ; nous estimons cette dépense à deux centimes par repas d’écolier, soit environ 1 200 € pour l’année (3 € par écolier).

Résultats

Nous sommes très satisfaits, les parents d’élèves aussi ; l’assiduité est bien meilleure, les enfants se portent bien et travaillent mieux ; finie la passivité des enfants affamés.

Nous estimons à 8% l’augmentation de revenus des famille des élèves due au fonctionnement de la cantine, et bien plus pour les plus précaires, orphelins et familles nombreuses.

Les repas pris par les enseignants FRAM représentent 5% de leur salaire. Les effets induits sur l’économie malgache sont évidemment positifs même si nous ne pouvons pas les chiffrer.

Enfin, le plus important, les résultats scolaires sont bien meilleurs ; le succès au CEPE a considérablement augmenté atteignant 91% en 2011 et 100% en 2012, ce qui place Sabotsikely en tête des écoles primaires publiques de Madagascar.

* Ar pour ariary qui est la monnaie malgache ; taux approximatif : 2 850 Ar pour 1 €.

Factures

Voici deux factures correspondant aux 20éme et 21éme semaines, datées des 11 et 18 mars 2013.

Les livraisons de riz sont alternativement de 200 kg et 150 kg, pour permettre une consommation hebdomadaire de 175 kg.

Le prix de l’huile est 1,491 € le litre ; celui du riz, 0,442 € le kg ; celui des haricots blancs, 0,632 € le kg ; celui des voanjobory ( pois bambara ), de 0,526 € le kg ; celui des voanemba ( mongettes ), de 0,439 € le kg ; et celui des tsiasisa ( gesses ), de 0,333 € le kg. La livraison est facturée 7,018 €.

Au total, la facture n° 20 se monte à 129,39 €, et la 21 à 137,11 €. Le montant moyen d’une facture est de 123,62 €.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 664 / 20233

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOS ACTIONS  Suivre la vie du site École publique SABOTSIKELY  Suivre la vie du site Cantine   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.23 + AHUNTSIC

Creative Commons License